N° : 310-1266887-56
 
IBAN : BE 20 3101 2668 8756
 
BIC : BBRUBEBB
 

 
Pourquoi soutenir l'hôpital des enfants ?
 

Question simple appelant une réponse tout aussi simple. Parce que soigner un enfant, c'est lui assurer la vie la plus sereine possible. C'est travailler à long terme ! C'est lui assurer des années les plus heureuses possibles dans une société la meilleure possible.

Réparer une malformation prévenir une surdité, soigner au mieux un diabète précoce, une allergie, attaquer un cancer avec les moyens les plus modernes, ... C'est ce que fait l'hôpital des enfants. Ses médecins sont des médecins-chercheurs, ses infirmières et infirmiers sont tous à l'écoute attentive du malade et recherchent avec les médecins les meilleurs solutions aux problèmes toujours nouveaux qui se posent. "La force d'une institution est dans son personnel".

L'hôpital des enfants participe à de nombreux essais thérapeutiques avec d'autres institutions dans le monde entier. C'est ce que l'on appelle des essais multicentriques. Ils sont le plus sûr moyen d'avoir rapidement des réponses quant à la valeur d'un nouveau traitement suggéré par la recherche.
Les bourses de recherche octroyées par « The Belgian Kids' Fund » permettent à des chercheurs-médecins de se consacrer à plein temps ou à mi-temps à une recherche d'avant-garde ou d'aller à l'étranger travailler dans un excellent groupe et de revenir enrichi des nouvelles expériences.

L'hôpital des enfants est une grande maison en évolution perpétuelle. Mes collègues du Conseil d'Administration de The « Belgian Kids' Fund » et moi-même sommes fiers de travailler au succès de ce joyau de la médecine moderne !

Soyez avec nous ! Travaillons ensemble !

Professeur Arsène Burny  -  Président (2007-2017)
 
 
 

Que l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola est un établissement de réputation internationale ? Je ne vous apprends rien.

Que la qualité des soins qui y sont dispensés est assurée par l'excellence de l'équipement, et bien évidemment, par le dévouement et le savoir-faire du personnel soignant ? Vous vous en doutez.

Que ce niveau d'efficacité ne pourrait être atteint et maintenu si la compétence des médecins n'était optimale, c'est à dire entretenue, perfectionnée, constamment remise à jour grâce à une étroite synergie avec la recherche tant dans d'autres centres de notre pays qu'à l'étranger, peut-être cela vous est-il moins présent à l'esprit. Mais il suffit d'un instant de réflexion pour en prendre conscience.

C'est très exactement là que se situe l'action de notre Fondation à laquelle, pour des raisons de commodité mais aussi dans un souci de facilitation d'un survol linguistique, nous avons donné l'appellation :

The Belgian Kids' Fund.

(Voilà un intitulé que vous n'oublierez pas!)

 

Favoriser la poursuite de travaux de jeunes chercheurs dynamiques, inventifs et riches d'enthousiasme, leur permettre les indispensables contacts internationaux sans lesquels notre know how serait rapidement obsolète, rendre possible l'accomplissement de ces vocations qui, depuis que la médecine scientifique existe, ont fait avancer les choses dans le domaine de la santé, telle est la mission que dans des proportions certes encore limitées mais déjà non négligeables nous nous sommes fixés.
L'attribution chaque année de deux à trois bourses de recherche est le premier de nos objectifs que nous ayons atteint.

Le deuxième but, plus modeste mais non moins essentiel est l'information du public. La médecine pédiatrique n'atteindra son maximum d'efficacité que face à une population informée, conscientisée comme on dit aujourd'hui et, là, croyez-moi, beaucoup reste à faire !

Pour que tout cela continue et même croisse et embellisse, il est clair que nous ne pouvons rien sans vous, sans votre attention, sans votre intérêt, sans votre générosité.

Tout cela, me direz-vous, va sans dire ? C'est vrai, mais cela va encore beaucoup mieux en le disant, et le redisant.

Vous réentendrez parler de nous.

Paul Danblon  -  Président (1999-2007)
Charte européenne des droits de l'enfant hospitalisé (EACH)
 
Un enfant à l'hôpital, c'est l'affaire de tous.
  1. L'admission à l'hôpital d'un enfant ne doit être réalisée que si les soins nécessités par sa maladie ne peuvent être prodigués à la maison, en consultation externe ou en hôpital de jour.

  2. Un enfant hospitalisé a le droit d'avoir ses parents ou leur substitut auprès de lui jour et nuit, quel que soit son âge ou son état.

  3. On encouragera les parents à rester auprès de leur enfant et on leur offrira pour cela toutes les facilités matérielles, sans que cela entraîne un supplément financier ou une perte de salaire.
    On informera les parents sur les règles de vie et les modalités de fonctionnement propres au service afin qu'ils participent activement aux soins de leur enfant.

  4. Les enfants et leurs parents ont le droit de recevoir une information sur la maladie et les soins, adaptée à leur âge et leur compréhension, afin de participer aux décisions les concernant.
    On essaiera de réduire au minimum les agressions physiques ou émotionnelles et la douleur.

  5. Les enfants et les parents ont le droit d 'être informés pour participer à toutes les décisions concernant la santé et les soins. On évitera tout examen ou traitement qui n 'est pas indispensable.

  6. Les enfants ne doivent pas être admis dans des services adultes. Ils doivent être réunis par groupes d'âge pour bénéficier de jeux, loisirs, activités éducatives adaptés à leur âge, en toute sécurité. Leurs visiteurs doivent être acceptés sans limite d'âge.

  7. L'hôpital doit fournir aux enfants un environnement correspondant à leurs besoins physiques, affectifs et éducatifs, tant sur le plan de l'équipement que du personnel et de la sécurité.

  8. L'équipe soignante doit être formée à répondre aux besoins psychologiques et émotionnels des enfants et de leur famille.

  9. L'équipe soignante doit être organisée de façon à assurer une continuité dans les soins à chaque enfant.

  10. L'intimité de chaque enfant doit être respectée. Il doit être traité avec tact et compréhension en toute circonstance.