N° : 310-1266887-56
 
IBAN : BE 20 3101 2668 8756
 
BIC : BBRUBEBB
 
THE BELGIAN KIDS' FUND for Pediatric Research
 
« La recherche aide à guérir les enfants »
 
En Belgique les crédits indispensables à la recherche dans les disciplines de la santé de l’enfant sont notoirement insuffisants et ne peuvent pas être libérés par les autorités publiques.
L’activité hospitalière est déjà structurellement en péril et l’université elle-même dépend de partenariats indispensables à sa survie dans de nombreux domaines.
 
  
 

En 1995 des médecins désireux de promouvoir la recherche en pédiatrie au sein du réseau de l’Université Libre de Bruxelles ont donc décidé de créer l'Association Scientifique de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola qui par facilité est également appelée The Belgian Kids’ Fund, une association sans but lucratif.
 
Membres Fondateurs
 
Professeur Jocelyne APPELBOOM
Docteur Jeannie BORMANS
Professeur Daniel BRASSEUR
Docteur Walter BURNIAT
Professeur Samy CADRANEL
Professeur Georges CASIMIR
Professeur Frank COLLIER
Professeur Marc-Henri DE LAET
Gilles FISZMAN
Docteur Mario GOVAERTS
Professeur Philippe GOYENS
Viviane HIRSCH-TEITELBAUM
Professeur André KAHN
Professeur Noémi PERLMUTTER
 
 
 
Notre Mission
 
« Les enfants ont droit aux meilleurs soins du monde »
 
Notre mission est d'assurer que les meilleurs soins médicaux et chirurgicaux soient prodigués aux enfants :
 
  • Par le financement de bourses de recherche pour de jeunes médecins dans des centres d’excellence en Belgique et à l’étranger
  • Par la constante mise à jour des connaissances médicales des pédiatres
  • Par la promotion auprès du grand public de toute information et activité visant le bien-être physique et mental de l’enfant
 
Notre Objectif
 
« Sans ressources, pas de recherche »
 
Les buts de l'Association sont d’octroyer chaque année des bourses à de jeunes médecins grâce aux fonds recueillis et d’accumuler un capital à hauteur de 2 millions d’euros dont les revenus devraient permettre de distribuer deux ou trois bourses au moins chaque année sans mettre en péril le capital récolté.
 
L'objectif des 2 millions d’euros a été atteint en 2008. Mais un nombre plus important de bourses pourrait être octroyé si le capital croissait encore, de même que le financement de thèses (en général trois années successives pour un même candidat).