The Belgian Kids' Fund

for Pediatric Research

Nos Boursiers 2018

Cliquez ici pour les découvrir

The Belgian Kids' Fund

for Pediatric Research

En Belgique les moyens financiers disponibles pour la recherche en pédiatrie sont notoirement insuffisants et ne peuvent pas être libérés par les autorités publiques.

C’est pour cette raison qu'en 1995 des médecins désireux de promouvoir la recherche en pédiatrie, au sein du réseau de l’Université Libre de Bruxelles, ont  décidé de créer le Fonds Scientifique de l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola qui par facilité est également appelé The Belgian Kids’ Fund for Pediatric Research (BKF), une association sans but lucratif.

Membres Fondateurs

Professeur Jocelyne APPELBOOM
Docteur Jeannie BORMANS
Professeur Daniel BRASSEUR
Docteur Walter BURNIAT
Professeur Samy CADRANEL
Professeur Georges CASIMIR
Professeur Frank COLLIER
Professeur Marc-Henri DE LAET
Gilles FISZMAN
Docteur Mario GOVAERTS
Professeur Philippe GOYENS
Viviane HIRSCH-TEITELBAUM
Professeur André KAHN
Professeur Noémi PERLMUTTER

« Les enfants ont droit aux meilleurs soins du monde »
« La recherche aide à guérir les enfants »

La Mission du Fonds Scientifique est de promouvoir la recherche en pédiatrie, dans tous les domaines de la santé des enfants et des adolescents. Ceci implique également de sensibiliser l’opinion publique et d’éveiller l’intérêt pour la recherche dans les diverses disciplines de la médecine de l’enfant.

Le Fonds Scientifique s’engage également à soutenir et développer les activités académiques de l’Hôpital des Enfants Reine Fabiola (HUDERF).

Pour exercer ce but social, BKF offre chaque année plusieurs bourses de recherche d’un an à de jeunes pédiatres ou chercheurs œuvrant dans le domaine de la pédiatrie, pour leur permettre de réaliser une recherche dans le cadre d’une thèse de doctorat. Cette bourse peut être renouvelée trois fois suivant la demande du chercheur.
Chaque année BKF souhaite octroyer 10 à 15 bourses selon les budgets disponibles.

Plus de 140 bourses ont déjà été octroyées depuis le début. Ceci a conduit à 36 thèses de doctorat et à de nombreux articles dans la presse spécialisée. Ainsi, BKF participe à la constante actualisation des connaissances médicales des acteurs en santé pédiatrique.
BKF participe également à la promotion auprès du grand public de toute information visant le bien-être physique et/ou mental de l’enfant, sous forme d’actions de sensibilisation.

« La recherche est déterminante dans le fonctionnement d’un hôpital universitaire »

La recherche conditionne l’efficacité et la diversité des traitements offerts.
Elle joue un rôle essentiel dans le contrôle et la qualité de l’activité clinique par la mise à jour des techniques, l’évaluation des protocoles de soins suivis et de nouveaux médicaments, la recherche fondamentale et ses applications multiples.

La recherche :
  • Assure la formation continue des médecins universitaires
  • Contribue à l’apprentissage des jeunes pédiatres
  • Permet le renouvellement des cadres médicaux
  • Concourt à la promotion de l’enseignement
  • Est le moteur de développement des laboratoires dans lesquels se développe l’activité clinique journalière

« La médecine de l’enfant est particulièrement riche, diversifiée et difficile »

  • Elle s’adresse à des êtres d’âges et de tailles très variés (du prématuré à l’adolescent).
  • Elle étudie des troubles du développement de l’individu (malformations congénitales, carences hormonales, troubles psychomoteurs...).
  • Elle conduit à traiter ces troubles de manière optimale et idéalement à en organiser la prévention.

La difficulté en pédiatrie est le temps nécessaire à l'approche de l'enfant malade. Il faut le mettre en confiance avant de pouvoir procéder aux investigations. Tout est fait pour éviter la douleur à l’enfant. Des techniques non invasives sont utilisées. Elles sont plus complexes et plus onéreuses que les techniques directes employées chez l'adulte et nécessitent des appareils et de l’équipement adaptés à des enfants d'âges différents.

Enfin, il n'existe pas de sujet témoin volontaire en pédiatrie, alors qu'en médecine adulte il en va tout autrement. La recherche en pédiatrie est de ce fait rendue bien plus complexe.

« La recherche guérit les enfants »

Parmi les grands thèmes et progrès récents de la médecine pédiatrique auxquels participent l’Hôpital des Enfants Reine Fabiola, citons :

La pharmacologie
Les recherches pour de nouveaux médicaments chez l’enfant (de la naissance à la puberté) se font aux Etats-Unis et en Europe. Une unité spéciale de pharmacocinétique et de recherche clinique infantile a été créée à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, l’HUDERF.

L’inflammation
De nombreuses maladies ont des aspects inflammatoires : il convient de les traiter adéquatement, notamment en contrôlant leurs conséquences néfastes comme c’est le cas pour l’asthme, la mucoviscidose et les maladies inflammatoires chroniques. Ces recherches déterminantes pour comprendre et traiter ces nombreuses maladies sont entreprises par plusieurs équipes à l’HUDERF.

Les pathologies d’origine génétique et métabolique
Ces pathologies sont mieux connues depuis l’explosion de nouvelles maladies. L'abord de ces maladies nécessite la maîtrise de techniques de laboratoire approfondies et des liens étroits avec les cliniciens. Les deux secteurs de la génétique et des maladies métaboliques sont en pleine expansion à l’HUDERF.

Techniques de réanimation
Notamment l’ECMO (extracorporeal membrane oxygenation) permettant d’oxygéner transitoirement des enfants dont les poumons sont inefficients et ainsi de les sauver dans des conditions qui, il y a peu de temps, étaient encore considérées comme mortelles.

Les greffes d’organes
(cœurs, reins, poumons, moelle).
Les techniques sauvent maintenant la vie d’enfants autrefois condamnés à mourir à cause de l’insuffisance d’un organe vital.

La médecine préventive
Elle prend aussi sa source dans des travaux conduits au sein de l’HUDERF. C’est ainsi que la mortalité infantile, due à la Mort Subite du Nourrisson, a été réduite de plus de 75% au cours de ces dix dernières années, suite à des travaux cliniques qui ont débouché sur des campagnes de prévention de la Mort Subite du Nourrisson.

Les traitements chirurgicaux
Remarquables dans la reconstruction d’organes, tels, notamment, les fentes labio-palatines, les malformations cardiaques complexes ...